ADDICT
ADDICT

—Création 2012—

Production : Cie Magali Lesueur

Pièce pour 4 interprètes

Durée : 1 h

Directrice artistique/Chorégraphe : Magali Lesueur

Création lumière : Jess Marty

Distribution 2016 :

Aude Miyagi/Héloïse Vellard

Gianluca Falvo/Yann Hervé

Anthony Fulrad

Magali Lesueur

Tout public (à partir de 12 ans)

 


PRÉSENTATION DU PROJET ADDICT

La compagnie Magali Lesueur créée en 2010 est très engagée dans le développement de l’accès à la culture pour tous. Titulaire de l’agrément académique de l’éducation nationale, elle intervient régulièrement avec la pièce ADDICT en milieux culturels, scolaires et sociaux.

S’agissant d’un projet à la fois culturel, éducatif et préventif, l’objectif est de susciter l’échange avec différents publics par le biais d’une démarche à double sens : la sensibilisation à la danse contemporaine et la prévention des addictions.

Deux formules du spectacle sont proposées :

  1. Version intégrale du spectacle ADDICT 55 minutes + 35 minutes d’échanges et discussions avec le public avant et à la suite de la représentation.
  2. Version débat chorégraphique 1 h 30 : Présentation de 4 tableaux/extraits de la pièce (choisis selon les addictions que l’on veut mettre en avant). Entre chaque tableau chorégraphique de 5 minutes environ, un moment d’échange et de discussion s’installe entre le public, la chorégraphe, les danseurs (et un psychologue si souhaité).

ARGUMENT

Cette pièce de danse contemporaine pour quatre danseurs s’articule en 10 tableaux, représentés sous forme de flashbacks où les différents personnages « fantomatiques » se projettent dans le passé de leurs addictions les plus profondes.

Plongés dans une illusion « post-mortem » de l’âme et du corps, ils raniment des moments de vie au cœur d’une dépendance qui les consume à petit feu. Une dépendance qui leur vole leur identité, leur personnalité.

L’addiction psychologique et physique (à une substance ou comportementale) est un combat que mènent avec passion et détermination les personnages de cette histoire à travers leur propre voyage émotionnel. En introspection dans la vie passée qui leur est offerte de revisiter, ils cherchent une libération à leur souffrance.

NOTE D’INTENTION CHORÉGRAPHIQUE

Dans une société de consommation comme la nôtre, il devient inévitable de se créer toujours plus de besoins au quotidien. Les addictions au sens large du terme sont innombrables et de toutes sortes, elles peuvent toucher chacun d’entre nous à différents niveaux. Mais où se situe la frontière de l’excès qui, dans une profonde inconscience, a le pouvoir de rendre un individu prisonnier ? Où se situe le moment où ce besoin devient néfaste et entraîne toutes sortes de problèmes d’ordre psychologiques, physiques, relationnels, familiaux, sociaux ?

ADDICT est une volonté de poser un regard sur ces conduites à risques à travers des moments de vie singuliers ou exceptionnels que retracent 4 personnages. Entrainés parfois par un courant de mode, pris au piège par les manipulations collectives, la spirale de l’argent, ou encore du couple, certains iront jusqu’à perdre totalement le contrôle de leur vie et de leur personnalité. La création chorégraphique s’appuie sur la recherche de certains états de corps de cette condition intérieure de dépendance. Mais aussi sur l’observation de certains automatismes ancrés dans nos têtes et dans nos corps par les manipulations collectives de notre environnement. La danse exprime avec douceur et violence à la fois les rapports à soi-même et aux autres. Elle révèle parfois des accès de folie ou débordements des énergies qui transcendent le mouvement et son rythme.

LES PROBLÉMATIQUES ABORDÉES DANS ADDICT

  • L’addiction à Internet, aux réseaux sociaux, aux téléphones portables, aux jeux vidéo, jeux d’argent…
  • L’addiction à son image, à son apparence, l’importance du regard et du jugement des autres (selfies…)
  • L’addiction à une substance (drogue, alcool) sous l’emprise amoureuse du couple, la volonté de fuir, la violence qui en découle…
  • L’addiction aux médicaments.
  • L’addiction psychologique, le rapport à l’interdit.
  • Les troubles du comportement dans les rapports humains.
  • Les conséquences qu’une addiction peut avoir sur un individu qui se coupe totalement de la réalité.
  • La solitude, l’isolement fixe des distances avec le monde social et peut laisser apparaître de la paranoïa chez les individus. Celle-ci étant souvent engendrée par le sentiment d’être incompris par son entourage.
  • La souffrance amplifie les faiblesses et chaque personnage enfermé dans son « couloir d’addiction », évolue en parallèle à un bonheur qui lui échappe, comme dans un labyrinthe fictif dont certains ne verront jamais la fin.
    Le chemin est parfois long, mais la lumière au bout du tunnel apparaîtra pour ceux qui ont toujours gardé espoir. La libération est possible. Pour ceux qui auront le courage d’affronter, d’accepter grâce à la force vitale intérieure, grâce au soutien des personnes qui leur tendent la main.
  • Le spectacle peut être adapté à différents lieux (intérieur, extérieur, avec ou sans la création lumière)
  • Fiche technique sur demande et adaptable selon la formule choisie
  • Devis sur demande






  • tags :